Rechercher
  • ADENUT UOttawa

Est-ce que mon nouveau-né végétalien sera à risque de malnutrition?

Par Estelle Laroche-Davidson, Mars 2020



La diète végétalienne a pris une forte popularité dans les dernières années, et ce n’est pas sans raison ; en effet, il a été prouvé scientifiquement qu’une diète végétalienne bien planifiée apporte des bénéfices dans la prévention et le traitement de certaines maladies (8). Nous savons que la première année de vie est une période de croissance importante, donc la diète végétalienne serait-elle même appropriée pour les nouveau-nés ? Tout d’abord, nous nous posons la question à savoir ce qu’il en est pour la grossesse. Effectivement, une étude a prouvé que si en période de préconception, des raisons socio-économiques poussent les femmes à changer pour une alimentation végétalienne, elles seraient plus à risque de restriction alimentation et de déficience nutritionnelle, tandis que les femmes qui choisissent cette diète pour des raisons éthiques ont plus souvent une diète équilibrée (7). Cependant, la diète végétalienne semble tout de même procurer des effets bénéfiques pour les femmes enceintes, en semblant les protéger contre des maladies reliées à la grossesse comme le diabète gestationnel et un accouchement pré-terme (7). Quand est-il pour le lait maternel, alors ? Étant la seule source d’énergie et de nutriments durant, au moins,

les premiers 6 mois, il est normal de se demander si la diète végétalienne aura une influence sur celui-ci. En effet, les vitamines B, A, C et D sont les seuls nutriments du lait maternel qui sont influencés par la diète. La mère végétalienne, ainsi que son enfant, doit ainsi s’assurer de consommer significativement de vitamine B12 grâce à un supplément ou par la diète (5). Le contenu en minéraux, gras totaux et cholestérol ne sont pas significativement influencés par le contenu de la diète (4). Par contre, la composition en gras du lait maternel de la mère végétalienne semble être différente de la mère omnivore. Effectivement, plusieurs études ont démontré que l’acide docosahexanoïque (ADH), provenant de l’acide alpha linolénique (ω3α), serait présent en plus petite quantité dans le lait maternel de mère végétalienne (4). On recommande alors à ces mères de consommer des quantités adéquates de ω3α, comme des graines de lins moulus, de l’huile de lin ou de canola, et de l’huile de soya, et de limiter de consommer des quantités excessives d’acide alpha linoléique (ω6α), car ils sont en compétition pour les mêmes enzymes (4). Pour ce qui en est de la consommation de protéines, une étude a démontré que lors de la grossesse et de la lactation, les femmes devraient augmentés leur consommation de protéine de 10 % pour compenser pour la faible biodisponibilité des protéines végétales, étant affectée par, entre autres, les fibres présentes dans ces sources de protéines(4). Ensuite, lors de l’introduction de l’alimentation solide, il est crucial de débuter avec des aliments protéinées. On recommande ainsi la consommation de sources de protéines végétales variées pour obtenir une complémentarité des acides aminés.


Sera-t-il nécessaire pour mon enfant de consommer des suppléments durant son enfance ? Effectivement, jusqu’à 6 mois, les quantités requises de zinc et de fer sont couvertes par le lait maternel, cependant, la basse biodisponibilité du fer et du zinc dans l’alimentation végétale rend la rencontre des objectifs nutritionnels plus difficiles lors de l’introduction de l’alimentation solide. Ainsi, il est recommandé pour les mères de porter une attention particulière à ces deux minéraux pour que leur quantité soit adéquate dans l’alimentation (4, 8 et 3), soit par une consommation suffisante de grains entiers, tofu, tempeh, légumineuses, graines et noix et des céréales à déjeuner fortifiée en zinc(6).

En conclusion, la diète végétalienne n’apporterait pas des risques supplémentaires de malnutrition. Effectivement, une recherche effectuée par la Société Scientifique de Nutrition Végétalienne a démontré que les cas de malnutrition chez les enfants seraient causés par une diète non appropriée et ne rencontrant pas les recommandations nutritionnelles(1).Ce qu’il faut retenir dans tout cela, c’est de n’exclure aucun groupe alimentaire, de porter une attention particulière aux nutriments critiques discutés dans cet article et de consommer des suppléments de vitamine B12(1).


Références

  1. Baroni, L., Goggi, S., Battaglino, R., Berveglieri, M., Fasan, I., Filippin, D., Griffith, P., Rizzo, G., Tomasini, C., Tosatti, MA. et Battino, MA. (2019). Vegan Nutrition for Mothers and Children : Practical Tools for Healthcare Providers. Nutrients, 11(1). DOI:10.3390/nu11010005

  2. Foster, M. et Samman, S. (2015). Vegetarian diets across the lifecycle : impact on zinc intake andstatus. Advances in Food and Nutrition Research, 74, 93-131. DOI: 10.1016/bs.afnr. 2014.11.003

  3. Gibson, RS., Heath, AM. et Szymlek-Gay, EA. (2014). Is iron and zinc nutrition a concern for vegetarian infants and young children in industrialized countries?. The American Journal of Clinical Nutrition, 100(1), 459A-468A. DOI:10.3945/ajcn.113.071241

  4. Mangels, AN. et Messina, V. (2001). Considerations in planning vegan diets : infants. Journal of the American Dietetic Association, 101(6), 670-677. DOI: 10.1016/S0002-8223 (01)00169-9

  5. Pawlak, R., Lester, SE. et Babatunde, T. (2014). The prevalence of cobalamin deficiency among vegetarians assessed by serum vitamin B12 : a review of literature. European Journal of Clinical Nutrition, 68, 541-548. DOI:10.1038/ejcn.2014.46

  6. Saunders, AV., Craig, WJ. et Baines, SK. (2013) Zinc and vegetarian diets. The Medical Journal of Australia,199(S4), S17-21.DOI:10.5694/mja11.11493

  7. Sebastiani, G., Herranz, BA., Borras-Novell, C., Alsina, CM., Adecoa-Bilbao, V., Andreu-Fernandez, V., Pascual, TM., Ferrera, MS., Gomez, RMD. et Garcia-Algar, O. (2019). The Effets of Vegetarian and Vegan Diet durant Pregnancy on the Health of Mothers and Offsprings. Nutrients, 11(3). DOI:10.3390/nu11030557

  8. Winston, JC. et Mangels, AN. (2009). Position of the American Dietetic Association : VegetarianDiets. Journal of the American Dietetic Association, 109(7), 1266-1282. DOI: 10.1016/j.jada.2009.05.027

0 vue

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now